Archive | 15 juin 2012

Eugene Ndahayo na JBaptiste Mberabahizi birukannwe mu ishyaka FDU Inkingi

15 juin 2012

0 Commentaire

RWANDA: APPEL AUX DISSIDENTS DES FDU-INKINGI

RWANDA: APPEL AUX DISSIDENTS DES FDU-INKINGI
Les FDU-Inkingi appellent le groupe dissident dirigé par les putschistes Eugène Ndahayo et Jean Baptiste Mberabahizi à faire preuve de déontologie, d’éthique, d’abnégation, de courage en renonçant aux pratiques démagogiques et aux calomnies envers le parti et ses leaders légitimes. Leurs attitudes prouvent à suffisance la caractéristique de ces dirigeants politiques qui se targuent d’être leaders par hérédité et changent  plusieurs fois de partis politiques par opportunisme.
Ce groupuscule vient de révéler ses véritables intentions par le pamphlet qu’il vient de diffuser sous le titre usurpateur de «FDU-Inkingi Newsletter juin 2012». Leurs propos pleins de haine et de calomnies ont finalement confirmé l’identité des différents auteurs anonymes qui diffusaient des calomnies en se cachant derrière plusieurs pseudonymes pour trainer dans la boue Madame Victoire Ingabire Umuhoza, la Présidente du parti, des membres du comité exécutif provisoire ainsi que des membres du comité de coordination.
Cette publication illustre également comment, après avoir conjointement déclaré que les FDU-Inkingi allaient s’implanter au Rwanda,  le trio Ndahayo Eugène – Mberabahizi Jean Baptiste et Ndagijimana Benoit, a nargué le public le 09/01/2010, lors du meeting d’adieu tenu à Bruxelles (Belgique) avant le retour au Rwanda, déclarant que certains d’entre eux ne pouvaient accompagner au Rwanda la Présidente des FDU-Inkingi, Mme Victoire Ingabire Umuhoza, qu’ils ont trahie et abandonnée à la dernière minute,  sous prétexte qu’ils n’avaient pas de passeports. Aujourd’hui ils clament tout haut et fort que la présidente partait pour une visite exploratoire de quelques jours alors qu’ils savent pertinemment qu’elle venait de démissionner de son emploi pour se présenter aux élections présidentielles et implanter le parti au Rwanda, en le dotant d’organes dirigeants. Après la présentation du message d’adieu de la Présidente, Monsieur Mberabahizi, alors secrétaire général du parti, a même pris la parole pour confirmer qu’il était disponible pour l’accompagner.
Ces dissidents ont publié récemment un communiqué de presse qui nommait Eugène Ndahayo à la présidence du parti pour remplacer la Présidente en prison à Kigali. Ce coup de force destiné à isoler politiquement la Présidente du parti avant le prononcé de son procès politique, révèle ce caractère de traitres qui sont pressés d’abandonner une femme, une mère, une camarade de lutte et leur leader entre les mains hostiles. Pourquoi n’ont-ils pas attendu l’approche du verdict pour voir si des mesures appropriées n’allaient pas être prises pour la continuité et dans l’intérêt du parti ? Cette démarche des dissidents va donc totalement contre les intérêts supérieurs du parti et de ses membres.
-          Compte tenu de la fuite en avant des membres du groupe Ndahayo qui, après leur échec de vouloir récupérer le parti et le faire retourner à l’étranger,  ont  à plusieurs reprises tenté de dissoudre les FDU-Inkingi en se repliant sur leurs anciennes organisations politiques, et de distraire la base des FDU-Inkingi en convoquant sans succès des réunions notamment le 25/06/2011 qui n’ont pu rassembler à peine qu’une douzaine de membres ;
-          Rappelant les débats de la réunion des FDU-Inkingi du 27/02/2011 qui a rassemblé plus de 500 personnes à Bruxelles et à laquelle les membres du Comité Exécutif Provisoire ont participé par téléconférence, et à laquelle le groupe des dissidents n’a pas participé alors qu’ils y avaient été invités;
-          Malgré les différentes tentatives de rappel à l’ordre adressées à M. Ndahayo Eugène notamment après l’usurpation du pouvoir s’arrogeant le 26/01/2011 le droit d’exclure certains membres des organes consultatifs du Parti alors qu’ils venaient de mener à bonne fin la mission que les organes habilités du parti leur avait confiée ;
-          Prenant acte de la déclaration de M. Ndahayo Eugène du 23 mai 2012 qui s’est autoproclamé président a.i des FDU-Inkingi, qui fut perçu comme un couteau dans le dos de la Présidente des FDU-Inkingi, Mme Victoire Ingabire Umuhoza, victime d’un système judiciaire sous les ordres du Président Paul Kagame;
-          Après concertation avec la Présidente des FDU-Inkingi lors de la visite que le CEP lui a rendu le 1ier Juin 2012 ;
-          A l’issue de la réunion conjointe entre le Comité Exécutif Provisoire et le Comité de Coordination du 13 Juin 2012 ;
Nous concluons que les dissidents Eugène Ndahayo, Jean Baptiste Mberabahizi, Benoit Ndagijimana, Jean De Dieu Tulikumana et Déo Lukyamuzi  se sont automatiquement exclus du membership des FDU- Inkingi. A cet effet, ils ne peuvent prétendre représenter les FDU-Inkingi sous une quelque forme que ce soit. L’utilisation des titres et emblèmes du Parti sera dorénavant considérée comme une escroquerie. Nous demandons à tous nos partenaires et amis de se méfier de ces usurpateurs et mauvais perdants sans aucune déontologie.
Nous appelons la base à rester soudée autour de la Présidente des FDU-Inkingi, Mme Victoire Ingabire Umuhoza, jusqu’à la victoire de nos revendications reprises dans sa lettre adressée au Procureur général le 13/05/2011 par le biais de son avocat. Nous profitons de cette occasion pour informer le public que la réunion convoquée ce 23 juin 2012 à Lyon par le dissident Eugène Ndahayo n’est rien d’autre qu’une tentative démagogique de narguer les Rwandais en prétendant vouloir discuter sur les appuis à apporter à notre Présidente alors qu’ils sont restés les mains croisées tout au long de son procès jusqu’à aujourd’hui. Depuis son arrestation, ces dissidents n’ont jamais rendu aucune visite de solidarité à sa famille restée aux Pays-Bas ni contribué aux frais judiciaires de son procès. Cette malhonnêteté intellectuelle est une honte.
Nous sommes solidaires avec la Présidente des FDU-Inkingi, Mme Victoire Ingabire Umuhoza, et demandons au Président Paul Kagame de la libérer sans conditions, car c’est sous ses ordres qu’elle a été emprisonnée. Notre lutte continuera jusqu’à ce qu’elle recouvre totalement ses droits. Ce n’est pas la récupération de quelques membres de l’opposition par le Parti-Etat FPR qui entachera nos revendications politiques pour l’ouverture de l’espace politique à l’opposition démocratique rwandaise.
Fait à Kigali le 14 Juin 2012.
FDU-Inkingi
Twagirimana Boniface (Sé)
Vice-Président  du Comité Exécutif Provisoire
– 
Je suis une prisonnière politique (…) N’ayez pas peur, rien n’arrêtera le changement politique en cours» Mme Ingabire Victoire.


Je suis une prisonnière politique (…) N’ayez pas peur, rien n’arrêtera le changement politique en cours» Mme Ingabire Victoire.

Musenyeri Smaragde Mbonyintege ntiyazanywe n’impamvu za politiki gusura abanyarwanda bari i Burayi

15 juin 2012

1 Commentaire

Kubirebana n’ingendo z’abashumba ba diyosezi zo mu Rwanda baba bari imahanga bakaba barageze muri Hollande no mububiligi.

Njye by’umwihariko ndavuga kuri Nyiricyubahiro umushumba wa Diyoseze ya Kabgayi kuko asoma misa hano muri Hollande nari mpari n’amasomo yatanze narayumvise kandi sinari njyenyine n’abanyemo n’undi munyapolitiki nzi kandi utajya uca hejuru y’ukuri Dr Twagirayezu Déogratias.Aho nabeshya cg naca kuruhande yambeshyuza.

Ndagira ngo mbwire abantu bakomeza kwibaza kukuza k’Umushumba wa diyosezi ya Kabgayi ko bagombye rwose gucururuka ko ataje kumpamvu za politiki nkuko abantu babitekereza cg babyibaza.

Uyu Nyirucyubahiro yaje muri Hollande atumiwe n’abanyarwanda baba muri Hollande basengera muri Kiliziya Gatolika bakaba bafite n’amashyirahamwe bahuriramo murwego rw’amasengesho.

Nyiricyubahiro Mbonyintege akaba yaradusomeye misa nziza afatanyije na Padiri Rwamayanja(usanzwe uba muri Hollande); ariko icyari gihebuje n’inyigisho yatanzemo.Njye nabo nashoboye kuvugana nabo twari kumwe twatashye tunezererwe kuko yagaragaje ubuhanga mugusobanura no kuba rwose ari ijwi ry’abatagira uruvugiro.Mbega yagaragje ubupfura nyabwoAhubwo uwakurikiza inyigisho n’inama ze bwacya u Rwanda nako isi yabaye paradizo.

By’umwihariko kuri jye mugihe maze nsengera mu idini gatolika nibwo bwambere nabonye umwigisha pee.Ababa bakeka ko yaje kunyungu za politiki rwose babyibagirwe yaje muburyo buzwi ,aza tumukeneye nk’umuvugizi wa Kiliziya gatolika mu Rwanda ,aza kandi atumiwe.Nta muntu numwe wahejwe kereka utaraboneke cg ngo abimenye.

Abantu rero rwose baba bafite ingingimira ahubwo nibagire ubutwari bajye aho bazasomera misa maze nufite ikibazo akibabaze .Niharekwe guhimba nogutekerereza abandi ibitarateguwe.

Imigisha y’Imana ikomeze irinde Nyirucyubahiro Umushumba akaba n’Umuvugizi wa Kiliziya Gatolika.

J.D Ntaganzwa

N.B:Mboneyeho no gushima Bwana Ndayisaba Jean Damascène mu ijwi ryiza n’ubuhanaga mukuririmba akaba yarasusurikije abari murusengero twese.

De Rwakagara à Paul Kagame : l’histoire d’une famille très puissante (JB Nkuriyingoma)

15 juin 2012

1 Commentaire

 

L’actuel chef d’Etat rwandais, le général major Paul Kagame, tient (en partie) sa légitimité de ses origines familiales. Il ne lui suffit pas d’être un ancien commandant de la rébellion qui a pris Kigali le 4 juillet 1994, il fallait aussi qu’il soit un leader naturel pour les rebelles du FPR qui sont les descendants des nobles tutsi évincés du pouvoir par la révolution de 1959. C’est en lisant les ouvrages récents de Bonaventure Mureme Kubwimana sur l’histoire du Rwanda que j’ai compris que Paul Kagame est de la famille des personnalités politiques qui ont beaucoup marqué l’histoire du Rwanda depuis 150 ans. Peut-être la famille la plus puissante de l’histoire rwandaise depuis la seconde moitié du 19ème siècle. Bien plus que la famille royale des Bahindiro qui a perdu toute sa force dans le coup d’état de Rucunshu. Dans les lignes qui suivent je vais raconter brièvement comment cette puissance est née.

L’affaire Murorunkwere et le conseil de Rwakagara

Au début c’est une intrigue comme il en a existé d’autres. Une intrigue savamment orchestrée par la cour royale sous le règne d’un certain Kigeri IV Rwabugiri. L’intrigue concerne la première dame du royaume qui était à cette époque la reine-mère, càd la mère du roi (pour la plupart du temps). Cette dame s’appelait Murorunkwere et venait du clan des Bakono. A l’intronisation de son fils elle devait avoir à peu près 28 ans car Rwabugiri est devenu roi très jeune (entre 10 et 12 ans). La tradition voulait qu’en étant reine-mère elle ne pouvait plus coucher avec un homme puisqu’on supposait qu’elle devait être veuve du dernier roi défunt. Pourtant Murorunkwere était une des épouses du prince Nkoronko, le père de Rwabugiri (on raconte que ce n’était pas tout-à-fait son père mais c’est une autre histoire). Donc en devenant reine-mère Murorunkwere n’était plus l’épouse de Nkoronko car elle ne pouvait plus coucher avec lui.

[...]

Ni iki giteye Bonaventure Mureme kugabanya abanyarwanda mo ibice bitanu?

15 juin 2012

0 Commentaire

Impamvu zituma abanyarwanda biremamo ibice ziramenyerewe, burya ngo impamvu ingana ururo, n’abashaka amakimbirane bazahora babona impamvu yo kutumvikana. Mu bisanzwe bizwi mu bicamo ibice abanyarwanda harimo amoko, uturere ndetse n’amadini. Umugabo Bonaventure Mureme Kwibwimana aherutse gutangaza abantu, ubwo yasohoraga urukurikirane rw’ibitabo byigisha amateka y’u Rwanda ngo hifashishijwe méthodes za Alegisi Kagame.

Ikintu umuntu wese yihutira gutekerezaho iyo yumva ibyerekeye imitumba ine y’ibitabo Bwana Mureme yanditse mu gihe nk’icyo guhumbya, ni ukwibaza inkomoko y’ishyaka riharanya umwanditsi (ses motivations) kugeza aho kwandika imitumba y’ibitabo y’amapaji arenga ibihumbi bibiri mu gihe kitageze ku myaka ibiri. Birazwi ko Musenyeri Alegisi Kagame koko yandikaga nk’ikidongo, burya abantu bamwe bavukanye impano yo guhinduka ibimene (des genies), wagira ngo iyo bakora hari icyo baba basiganwa nacyo. Mbese umuntu yatekereza ko baba bafite mission biyumvisha neza ko bashinzwe kurangiza kuri iyi isi, bityo bagasiganwa n’igihe kugira ngo bagombe bayigereho byanze bikunze (missionon accomplie). Musenyeri Kagame yitabye Imana hakiri kare (imyaka 60 si iy’ubusaza), ku buryo yari agifite byinshi byo kugeza ku banyarwanda. (Uretse ko hakiri n’izindi manuscrits ze zibitswe na diyosezi ya Butare zitari zatangazwa, bityo Padiri Kagame ntararekeraho gutangaza abantu).

Tugarutse kuri Bwana Mureme, biboneka ko ari ikindi kimene (intiti cg. se genie) kugeza ubu cyari kikiryamanye ubumenyi bwari bwarubitsweho igitebo, urasanga uyu nawe ari kwandika nk’usiganwa, mbese nk’uwaba afite mission afite yo kuzuza ikamubuza ibyicaro n’ibitereko igihe yaba atarayitunganya. Birakomeye kumenya iyo mission Bwana Mureme yumva ko afite, keretse ahari uwabasha gusoma no gusesengura ibitabo ariho kuvubura nk’isoko idudubiza! Bonaventure Mureme, waminuje mu byerekeranye n’ibarura (statistique), akagarekaho kuminuza mu by’amateka kimwe n’ubuhanga bw’iterambere, aravuga ko yaje atagamije kuvanaho ibyo Padiri Kagame yanditse, ahubwo ngo yaje kubyuzuza. Kuri we ngo kongera ubuhanga bw’ibarura aribyo statistique mu mateka (du jamais vu!) y’u Rwanda bigera ku myanzuro ihanura (prognose?) kandi igatanga ibisubizo ku bibazo igihugu gifite muri iki gihe.

Ariko rero abakurikiranira ibintu hafi ntibibuza nabwo kujora ibyerekeranye n’inyandiko z’amateka za Bwana Mureme. Hari abakomeje kugaragaza ko uyu mugabo w’imyaka 60 y’amavuko utuye mu gihugu cy’Ubufaransa, ashobora kuba yarize ubwenge bwinshi bikagaza aho bimwangiza mu mutwe! Burya ngo n’indyo ndengarugero ntijya ibura kwangiza umubiri aho kuwugirira akamaro. Nawe se wasobanura ute ukuntu Bwana Mureme ageze aho asanga abanyarwanda bagomba kugabanwamo ibice bitanu bigendeye kuri ideologie? (ibyo bice nibyo yita Abakayibandisti, Abahabyarimanisti, Abagitaristi, Abakagaristi (Kagame n’Inkotanyi), hanyuma n’abamonarchisti).

Ikibazo aha si uko koko ibyo bice avuga byaba biriho mu banyarwanda, ikibazo gikomeye ni conclusion ya Mureme kuri ibyo bice. Kuri we ngo composition y’ejo hazaza h’u Rwanda igomba kuvangura urumamfu n’ingano. Bityo ngo abazubaka u Rwanda rwo mugihe kizaza ni ibice bitatu kuri we bitunganye, ni ukuvuga uvanyemo za kidobya ebyiri arizo Abahabyarimanisti n’abakagaristi. Icyabikoze ubwo abahabyarminanisti mugani we barangije kuvaho, intego y’inyandiko ze ishobora kuba ihamagarira abanyarwanda bose kurwanya Abakagariste (Inkotanyi). Ikibazo ni aho azakura Abakayibandisti n’Abagitaristi kuko abo nabo bashobora kuba bariho gusa mu mutwe wa Bwana Mureme. Icyakora abamonarchisti bo bariho kuko batabihisha. Bizabe se ko ubu Abamonarchisti bagiye guhangana n’abakagaristi? Niba aribyo Bonaventure Mureme ari kwigisha ubwo ni ukuvuga ko mu Rwanda haba hagiye kubaho Revolusiyo ya Rucunshu II! Ni ukubitega amaso iby’abanyabwenge bacu ntibizoroha.

La rédaction, Le Médiateur

***************************

RÉPONSES AUX QUESTIONS DES LECTEURS
SUR INTERNET EN JUIN 2012 (1ère PARTIE)
 
 
 
Par Bonaventure Mureme K.
Professeur CCA
Statisticien-historien-économiste du développement
 
 
Je voudrais porter à la connaissance du public mes réponses aux questions que certaines gens se posent et réagir aux commentaires qu’ils avancent à propos de mon œuvre.
De mai 2010 au jour d’aujourd’hui, j’ai produit une œuvre comportant quatre ouvrages à savoir :
1.      Manuel d’Histoire du Rwanda ancien suivant le modèle Mgr Alexis Kagame, L’Harmattan, Paris, 2010, pages 636
2.      Manuel d’Histoire du Rwanda à l’époque coloniale suivant le modèle Mgr Alexis Kagame, l’Harmattan, Paris, 2010, pages 594
3.      Manuel d’Histoire politique et sociale du Rwanda contemporain suivant le modèle Mgr Alexis Kagame, Tome 1 : La révolution rwandaise et la première République rwandaise, l’Harmattan, Paris, pages 434
4.      Manuel d’Histoire politique et sociale du Rwanda contemporain suivant le modèle Mgr Alexis Kagame, Tome 2 : Du coup d’état du 05 juillet 1973 au génocide rwandais, l’Harmattan, Paris, pages 438
Soit au total une œuvre de 2 102 pages (deux mille cent-deux pages).

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus