Gabon

Gabon

Gabon 35px-Compass_icon_matte.svg

Scène de rue à Libreville

Le Gabon est un pays de l’ouest de l’Afrique centrale. Il est voisin de la République du Congo, de la Guinée équatoriale et du Cameroun. C’est un pays forestier où la faune et la flore sont encore bien conservées. Le Gabon est indépendant depuis 1960. Sa population est de 1 725 290 habitants, sa capitale est Libreville et sa langue officielle est le français.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Le Gabon s’est peuplé par l’immigration, jusqu’au xixe siècle, de Pygmées puis de Bantous. Au xve siècle, les Portugais débarquent. Le nom du Gabon lui vient d’ailleurs de ces premiers colons (Gabão en portugais signifie caban, en rapport avec la forme de l’Estuaire). Le pays colonisé fut impliqué dans le commerce triangulaire, puis colonie française à partir du milieu du xixe siècle. Le Gabon acquit son indépendance le 17 août 1960.

Géographie[modifier | modifier le wikicode]

Le Gabon est situé sur l’équateur, son climat est de type équatorial, c’est-à-dire chaud et humide, avec une alternance de saisons sèches et de saisons des pluies au cours de l’année.

On distingue trois régions : les plaines côtières (larges de 20 à 300 km), les massifs montagneux (monts de Cristal au nord-est de Libreville, le massif du Chaillu au centre, culminant à 1070 mètres au Mont Bengoué), et les plateaux.

Le fleuve le plus important est l’Ogooué, long de 1 200 km.

85 % du territoire est recouvert par la forêt.

  • 480px-LocationGabon.svg

    Localisation du Gabon

  • 320px-Flag_of_Gabon.svg

    Drapeau du Gabon

  • 245px-Coat_of_arms_of_Gabon.svg

    Blason du Gabon

Politique[modifier | modifier le wikicode]

Ali_Bongo_Ondimba

Le président actuel du Gabon : Ali Bongo Ondimba.

Le Gabon a un régime présidentiel. Le premier président de la République gabonaise fut Léon Mba.

Le second président fut Omar Bongo Ondimba, de 1967 à sa mort, en 2009. Entre 1968 et 1990, son pouvoir fut clairement dictatorial, s’appuyant sur un parti unique.

Son fils Alain-Bernard Bongo, dit Ali Bongo Ondimba, ministre de la Défense de 1999 à 2009, lui a succédé.

Le Gabon est divisé en 9 provinces : Estuaire, Haut-Ogooué, Moyen-Ogooué, Ngounié, Nyanga, Ogooué-Ivindo, Ogooué-Lolo, Ogooué-Maritime et Woleu-Ntem.

Économie[modifier | modifier le wikicode]

Le Gabon est un pays au sous-sol très riche. Il exporte du manganèse, du pétrole, du gaz, dufer, du bois, de l’uranium.

Les revenus pétroliers, devenus importants à partir des années 1970, n’ont que très partiellement servi à moderniser le pays et à diversifier l’économie gabonaise. En fait, la population ne profite que peu des richesses du Gabon, si bien que le niveau de vie de beaucoup de Gabonais demeure moyen en dépit d’un produit national brut par habitant relativement élevé. Les hydrocarbures12px-Interrogation.svg représentent la moitié du PNB12px-Interrogation.svg.

Faune et flore[modifier | modifier le wikicode]

200px-Army_ants_vs_crab_-_Gabon

Fourmis attaquant un crabe

La faune et la flore du Gabon sont remarquables. La forêt équatoriale est encore relativement bien préservée. Elle pourrait d’ailleurs constituer un attrait touristique important. Quelques animaux vivant au Gabon : boa,chimpanzééléphant de forêtgorillehippopotameibis,lamantinmandrillmangoustepangolinpanthère,perroquetporc-épic, ou tortue luth.

Quelques arbres et plantes du Gabon : okoumé,manguierbananiercocotierébènepalétuvierpalmier ou cacaoyer.

Ethnies[modifier | modifier le wikicode]

Le Gabon compte près d’une cinquantaine d’ethnies. Les Fang représentent un tiers de la population gabonaise. D’autres ethnies ne comptent que quelques centaines d’individus et vont perdre leur langue et leurs particularités. Le préfixe Ba est souvent la marque du pluriel dans les langues bantoues si bien que « Bapunu » et « Punu » désigne la même ethnie. Quelques ethnies : Adouma, Adyumbas, Akélé, Bakas (peuple pygmée), Bakanigui, Benga, Enenga…

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus